L’application DVC de LaVision a été utilisée avec succès pour observer les mécanismes de propagation de fracture dans un graphite nucléaire.

Monday, 20. June 2011

Les mécanismes de propagation de fracture ont étudiés avec DVC

En collaboration avec l’université de Manchester, Pr. James Marrow et son équipe de l’université d’Oxford ont utilisé l’application de Corrélation Volumique Numérique StrainMaster (DVC) de LaVision pour observer des mécanismes de propagation de fracture dans un matériau fragile. La DVC fournit des meilleurs critères de détermination de la fracture et permet les mesures des déplacements de l’ouverture de la fracture. La caractérisation du champ de déplacement autour de la fracture est utilisée pour obtenir la variation spatiale d’énergie potentielle élastique associée à la propagation de la fracture et pour étudier les processus de déformation permanente. Un des objectifs de ce projet est de déterminer les critères mécaniques de propagation de la fracture, et la DVC se révèle être un outil indispensable pour atteindre ce but.

La figure présente une section d'une éprouvette fracturée selon un test de type "chevron-notch" dans un graphite nucléaire (20 mm de diamètre). Dans les résultats présentés, la DVC a été utilisée pour calculer la déformation et la contrainte entre l’image volumique de l’éprouvette dans son état de référence libre (non contraint), et l’image volumique dans son état de contrainte (incluant la fracture). Les données montrent qu’une fracture stable s’est propagée depuis l’extrémité de la pointe du chevron

Ce travail est présenté avec la gracieuse permission de Pr. James Marrow (Université d’Oxford), Dr Mahmoud Mostafavi (Université de Manchester), et Sam MacDonald (Université de Manchester) et il est financé par EDF Energy et Oxford Martin School.

News